Discussion de tout et de rien
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À quoi sert Radio-Canada, déjà?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danielle
*Habitante de kuujjuaq*
avatar

Nombre de messages : 2252
Age : 67
Localisation : où il a le fleuve , les iles et la montagne
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Dim 18 Jan 2009 - 11:46

Le 18 janvier 2009

Richard Therrien
Le Soleil

(Montréal) Dans la tourmente grotesque entourant le Bye bye, un chroniqueur d'un grand quotidien suggérait la semaine dernière que Radio-Canada ne jouait plus son rôle de télévision publique et qu'elle ressemblait de plus en plus aux privées.

Non seulement je ne comprends aucune logique dans ce raisonnement, mais je vois totalement l'inverse. Les nostalgiques de la «grande époque culturelle» de Radio-Canada, qui ont une mémoire sélective, ne retiennent que Les beaux dimanches, L'heure du concert et les grands téléthéâtres, et oublient comme par enchantement Les Coqueluches, Allô Boubou, Louvain à la carte, Les démons du midi et Le travail à la chaîne. En réalité, Radio-Canada n'a jamais présenté aussi peu de «quétaineries» qu'à l'heure actuelle. Il suffit de voir un seul épisode d'Ici Louis-José Houde pour le constater.

Autre point majeur : il n'y a pas 20 ans, la grille-horaire de Radio-Canada foisonnait de séries américaines doublées. Pas en été ou la fin de semaine, mais bien en semaine le soir, en pleine heure de grande écoute. Dallas, L'incroyable Hulk, La femme bionique, Dr Welby, et la liste est longue.

C'est dire que la société d'État a rarement diffusé aussi peu de séries américaines qu'actuellement. Et quand elle en diffuse, c'est hors saison, ou la fin de semaine, et ce sont parmi les meilleures du moment : Dre Grey, leçons d'anatomie, Beautés désespérées, Perdus, Les Tudor, Chère Betty. On est loin de Dallas.

D'autre part, on a rarement vu autant de séries audacieuses dans la programmation de Radio-Canada, alors que la télévision généraliste vit pourtant une crise et qu'il n'y a jamais eu autant de chaînes spécialisées. À côté de l'ignoble Grosse vie, il n'y a que ce réseau qui a l'audace de diffuser des oeuvres comme Tout sur moi, Les Parent, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, C.A., Les étoiles filantes, Les invincibles. Hautement subventionnée et jouissant de crédits d'impôt - ne l'oublions pas -, TVA ne présenterait jamais ça.

Dernier point : les puristes voudraient évacuer toute émission de variétés de Radio-Canada. Comme si les variétés représentaient de la sous-télévision. Attention : dans «télévision publique», il y a le mot publique. Et le public n'est pas composé que de madames d'Outremont qui lèvent le nez sur les variétés et l'humour. Radio-Canada doit présenter de tout, y compris des variétés et de l'humour. Et avec toutes les émissions d'affaires publiques qu'elle présente actuellement - personne n'en fait autant nulle part -, on peut dire qu'elle joue son rôle mieux que jamais.

J'ai critiqué sévèrement Radio-Canada à de nombreuses reprises durant la dernière année - surtout son service de l'information - et je continuerai à le faire, parce que certaines décisions de ce réseau m'horripilent au plus haut point. Mais ne mélangeons rien, ne soyons pas aveuglés par la dérive d'un Bye bye ou par des guerres d'empires : Radio-Canada joue son rôle de service public mieux que bien des télés d'État dans le monde, notamment celle de la France, qui farcit sa programmation de séries américaines en heures de grande écoute.

La publication de cette chronique sur mon blogue a suscité plus de 125 commentaires, à mon grand étonnement majoritairement favorables à Radio-Canada. Je m'attendais à un débat sur la convergence, mais les internautes ont préféré souligner la nécessité de conserver notre télévision publique en santé, plutôt que de bêtement la dénigrer en se remémorant «le bon vieux temps».

La télévision de Radio-Canada produit-elle suffisamment d'émis­sions à Québec? Assurément non. Devrait-elle accorder davantage d'espace à la musique classique? Évidemment. Est-elle trop soumise aux lois du marché publicitaire? Très certainement.

Mais à l'heure où TQS se consacre désormais aux 18 à 34 ans, que TVA ne diffuse pratiquement plus d'émissions d'affaires publiques et plus aucune émission pour enfants, Radio-Canada reste le seul vrai réseau généraliste au Québec.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane

avatar

Nombre de messages : 13238
Age : 50
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Dim 18 Jan 2009 - 13:37

Sans R-C il n'y aurait pas Virginie ... bouff de rire rire cramper
Revenir en haut Aller en bas
Danielle
*Habitante de kuujjuaq*
avatar

Nombre de messages : 2252
Age : 67
Localisation : où il a le fleuve , les iles et la montagne
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Dim 18 Jan 2009 - 16:33

et le roi Lepage n'existerait pas cramper
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane

avatar

Nombre de messages : 13238
Age : 50
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Dim 18 Jan 2009 - 21:27

Alors,

VIVVVVVVVVVEEEEE R-C cramper comique cramper
Revenir en haut Aller en bas
Majeur
*Kid Casquette*
avatar

Nombre de messages : 4593
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Mar 20 Jan 2009 - 17:34

pendant les fete g vue des épisode de La Soirée Canayienne, jcomprend pourquoi ils on arrèté de diffuser ca Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane

avatar

Nombre de messages : 13238
Age : 50
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   Mar 20 Jan 2009 - 22:06

Le jeune a écrit:
pendant les fete g vue des épisode de La Soirée Canayienne, jcomprend pourquoi ils on arrèté de diffuser ca Laughing Laughing Laughing

C'est pcq t'as jamais vue Les beau dimanche Shocked affraid
-
-
-
cramper rire comique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À quoi sert Radio-Canada, déjà?   

Revenir en haut Aller en bas
 
À quoi sert Radio-Canada, déjà?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a quoi sert l'huile qu'elle met avant son fdt ???
» A quoi sert ce forum et si vous désirez participer au Wiki
» réactions des nouvelles de radio canada d'hier....
» A quoi sert la main courante ?
» A Quoi sert une pendule?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARLER POUR PARLER :: Discussions Spécifique :: CINÉMA , FILM ,TÉLÉVISION, MÉDIA...-
Sauter vers: