Discussion de tout et de rien
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Check out les jeunes

Aller en bas 
AuteurMessage
Majeur
*Kid Casquette*
avatar

Nombre de messages : 4650
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Check out les jeunes   Lun 24 Mai 2010 - 22:06

pas de danger pour Daniel, Stef , phelixx, ti-verrwa , Dr Duke , darmstang etc bouff de rire bouff de rire

Actualités
Rapport: les infections transmises sexuellement toujours en hausse
Canadian Press
Lia Lévesque, La Presse Canadienne
20 mai 2010

MONTRÉAL - Environ 40 000 Québécois recevront cette année un diagnostic d'infection transmissible sexuellement ou par le sang. Et ce seront surtout des jeunes.

Le directeur national de santé publique, le docteur Alain Poirier, a dévoilé ces chiffres, jeudi, en présentant son quatrième rapport national sur l'état de santé de la population.

Le nombre d'infections a déjà été plus élevé à une certaine époque, mais depuis 10 ans les autorités ont remarqué une recrudescence. Le docteur Poirier parle carrément d'épidémie silencieuse.

«Le mot épidémie veut simplement dire, non pas qu'il y a une perte de contrôle, mais veut dire que ça augmente tout le temps. On a une augmentation par rapport à l'année précédente, donc ça reflète cette réalité épidémiologique que de dire 'oui, on a une augmentation, dont on ne peut pas douter'. Des fois, une année ça remonte, on peut penser que ce n'est que cette année et qu'il y aura une variation l'an prochain. Mais quand année après année, c'est la situation, on ne peut pas faire autrement que de parler d'épidémie. Et parce qu'on n'en parle pas assez, moi je la qualifie, et d'autres l'ont qualifiée avant moi, de silencieuse», a commenté le docteur Poirier.

Par exemple, le milieu médical diagnostiquait un cas de syphilis par mois en 2001. En 2006, il en diagnostiquait un par jour. Pourtant, la syphilis avait presque disparu, à une certaine époque.

En 2010, les autorités s'attendent à enregistrer 15 000 nouveaux cas de chlamydia, surtout chez les jeunes de 15 à 24 ans.

Le docteur Poirier croit que pour contrer cette épidémie, il faut agir sur plusieurs plans à la fois, comme la prévention et l'accroissement de l'accessibilité aux préservatifs et au matériel d'injection.

Le docteur Réjean Thomas, président de la Clinique L'Actuel, qui travaille justement dans ce domaine, avance plusieurs explications à cette montée des infections transmissibles sexuellement, notamment la diminution de l'usage du condom.

«C'est clair que depuis cinq ans, la norme qui était l'utilisation des condoms chez les jeunes de façon générale, hétéro ou gai, a diminué. Ce n'est plus une norme. Avant, les gens qui venaient nous voir étaient gênés de nous dire qu'ils n'utilisaient pas le condom. Maintenant c'est exceptionnel qu'ils utilisent le condom, même dans les pratiques à risque élevé», déplore le médecin.

Il avance aussi comme explication potentielle le fait que les gens craignent moins le sida, à cause des progrès dans le traitement.

Il suggère aussi une autre cause: la réforme de l'éducation sexuelle dans les écoles. L'éducation sexuelle est maintenant censée être abordée indirectement dans différentes matières plutôt qu'enseignée comme matière en tant que telle. Or, selon le docteur Thomas, ça a été un «très mauvais timing de faire disparaître l'éducation sexuelle» et ce facteur peut jouer aujourd'hui sur les comportements sexuels.
Revenir en haut Aller en bas
 
Check out les jeunes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election du Bureau National des Jeunes Démocrates - Collectif Motivés
» jeunes délinquants en prison dés 12 ans
» Stages de jeunes à la Marine - Jeugdstages
» Coup de gueule : trouver du travail pr les jeunes diplômés
» blog sur les jeunes sapeurs pompiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARLER POUR PARLER :: Discussions Spécifique :: LE CORPS, LA SANTÉ, LA VIE, LA NATURE, LES ANIMAUX...-
Sauter vers: