Discussion de tout et de rien
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BIG BROTHER......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane

avatar

Nombre de messages : 13196
Age : 50
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: BIG BROTHER......   Sam 7 Jan 2012 - 14:27

.........est partout depuis quelques années et ca continue !! Rolling Eyes

Les grandes oreilles d’Ottawa écoutent la mafia et, sans doute, vous aussi,
Par Normand Lester | La chronique de Normand Lester – il y a 22 heures

J'avais écrit dans ma chronique de l'année dernière sur la vulnérabilité du Blackberry à l'écoute électronique que l'appareil était «devenu un outil de travail indispensable pour beaucoup de gens riches et puissants. Et, aussi, pour beaucoup de gens malveillants.»

Voilà qu'on en a maintenant la preuve: La Presse révèle que c'est en décodant les communications d'un des chefs de la mafia montréalaise, Raynald Desjardins, avec son Blackberry que la police a pu soupçonner qu'il était derrière l'assassinat du mafioso new-yorkais expulsé des États-Unis Salvatore Montana, qui tentait de prendre le contrôle de la filiale locale.

Les mandats judiciaires d'écoutes électroniques obtenus par la GRC dans cette affaire sont toujours sous scellés. La clé de décryptage n'a pu être obtenue que de deux sources possibles.

D'abord, de Blackberry. Le fabricant ontarien Research In Motion (RIM) utilise un système de chiffrement qui lui est propre et toutes les communications orales ou textuelles de ses clients à travers le monde passent par son serveur installé à son siège à Waterloo en Ontario. En principe donc, une simple autorisation judiciaire aurait pu permettre à la GRC d'avoir accès au serveur de RIM pour y retirer les communications de Desjardins et de ses complices utilisant le Blackberry. Ce serait la première fois que la compagnie collaborerait avec la police à la recherche de renseignement sur un Blackberry. Si l'information est confirmée, la réputation de confidentialité absolue de ses appareils va en prendre tout un coup.

Comme je le révélais l'année dernière, elle a créé son Blackberry Enterprise Server avec la collaboration du CST (Centre de la sécurité des télécommunications) canadien et de la NSA (National Security Agency) des États-Unis, les organismes d'espionnage électronique des deux pays.

Il est certain, surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, que ces deux services de renseignements électroniques ont les clés de chiffrement pour accéder aux communications des Blackberry. Dans leur cas, lorsqu'il s'agit d'écoutes électroniques qui touchent la sécurité nationale du Canada et des États-Unis, ils n'ont besoin d'aucune permission judiciaire pour agir.


Mais il y a plus, le CST et la NSA possèdent les ordinateurs les plus puissants et les plus modernes de la planète avec des capacités de mémoire inimaginables. Il est donc probable qu'ils ont même stocké l'intégralité des communications qui ont transité sur le serveur Blackberry de RIM. Ça veut dire que, théoriquement, les autorités ont accès à la totalité des échanges Blackberry de Raynald Desjardins et de ses accolytes depuis qu'ils ont acquis leur appareil. Pourraient-ils légalement utiliser ses informations? Encore une fois, il faudra voir dans quelles conditions la police a eu accès à l'information.

Je trouve incroyable que le chef d'une organisation criminelle de cette importance avec les ressources à sa disposition n'ait pas été mieux informé sur la sécurité de son Blackberry. Il est vrai que la mafia montréalaise n'est pas très futée dans ce domaine puisque la police a réussi à opérer pendant des années des micros et des caméras au Club social Consenza de la rue Jarry, qui était le QG de l'organisation Rizzuto. Ce sont ces écoutes légales qui ont permis à la police de détruire le clan.

Pourtant, la vulnérabilité des Blackberry était connue depuis des années. En 2007, les services de contre-espionnage français avaient averti le gouvernement et les grandes entreprises du pays que l'appareil de RIM était vulnérable à la surveillance électronique. Mieux, les services de sécurité informatiques du gouvernement du Canada lui-même ont émis un avis en ce sens.

Enfin, rappelons que tous les téléphones mobiles sont des mouchards électroniques potentiels parce que les gouvernements imposent aux concepteurs et aux entreprises de télécommunications des normes pour faciliter la surveillance électronique des citoyens. Ces normes sont régulièrement mises à jour lors de rencontres secrètes connues sous l'acronyme ILETS, International Law Enforcement télécommunication Seminar. Le SCRS a déjà été l'hôte de l'une d'elles à son siège d'Ottawa.

Dites-vous que toutes les communications qui sont passées depuis au moins dix ans sur tous les téléphones mobiles que vous avez possédés sont probablement emmagasinées sur le serveur du CST à Ottawa.

J'espère que ça ne vous empêche pas de dormir!
Revenir en haut Aller en bas
Majeur
*Kid Casquette*
avatar

Nombre de messages : 4577
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: BIG BROTHER......   Mer 11 Jan 2012 - 16:22

BB = caca
Revenir en haut Aller en bas
 
BIG BROTHER......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma machine
» BIG BROTHER, s'infiltre dans une garderie privée.
» C'est quoi votre machine?
» cartouches d'imprimante
» (M) HEY LITTLE BROTHER - au choix. (réservé jusqu'au 19/10)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PARLER POUR PARLER :: Discussions Spécifique :: SCIENCE ,ÉVOLUTION ,TECHNOLOGIE , INFORMATIQUE , INTERNET , JEUX VIDEO...-
Sauter vers: